Il en aura fallu du temps!

Depuis 1994 et mon premier accès au net (Compuserve, pas encore le web!), je suis tombé dans le monde des « autoroutes de l’information » comme on l’appelait à l’époque.
Depuis 1998 et le lancement de mes activités d’infographiste puis d’architecte, alors même que celles-ci peuvent me clouer jusqu’à 10h par jour devant un ordinateur, j’ai toujours vécu sans site web.
Fin 2015, une période plus calme professionnellement, je me lance dans la construction de ce que vous lisez ici. Mais pourquoi faire simple ?

Il m’aurait suffit de trouver un web-designer, un hébergeur, rédiger un cahier des charges et faire quelques chèques…

Trop facile : l’envie de mettre les mains dans le cambouis et la conviction qu’il est nécessaire de maîtriser un minimum de technique pour ne pas se laisser dépasser par elle, me font me lancer seul sur la toile.

Adepte du logiciel libre, militant convaincu de la neutralité du net, je « sculpte » donc ce site « à la main », lentement, laborieusement, avec certainement des imperfections qui ne vous auront pas échappé.
Il est développé sur WordPress, un CSS récemment passé en open-source.

Par soucis environnemental, il est hébergé chez moi, sur un serveur multi-usage consommant 5W en moyenne, c’est approximativement ce que consomme un chargeur de téléphone portable.
Les informations qui y sont données sont stockées localement et non pas sur des dizaines de serveurs répartis à travers le monde.

Ce site ne vous envoie pas de cookies pour vous pister.
Il ne vous géolocalise pas, ne conserve aucune données sur votre passage, n’enregistre pas les pages que vous aurez consultées, ni celles d’où vous venez avant d’arriver ici.